Sarah Iancu

Sarah Iancu

Violoncelle

Sarah Iancu débute ses études musicales avec André Fabre au conservatoire de Montpellier. Admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux, elle obtient un Premier Prix de violoncelle à l’unanimité et un Premier Prix de musique de chambre dans la classe d’Alain Meunier. Par la suite,  elle poursuit sa formation avec Lluis Claret.

         En 1997, Sarah Iancu est lauréate du Concours International Rostropovitch : Prix du Fonds Instrumental Français. Elle gagne le Premier Prix Valentino Bucchi à Rome et celui du Tournoi de musique à Bari; elle est également lauréate des Jeunesses Musicales Romania à Bucarest.

         Choisie par le “Monde de la musique ” comme l’une des meilleures violoncellistes de sa génération, Sarah Iancu est nommée violoncelle solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en 2002.

         Invitée privilégiée des émissions radiophoniques et de festivals tels que celui sur de Radio-France à Montpellier, elle se produit également en soliste, avec l’Orchestre National de la Radio Roumaine, ou encore avec l’Orchestre National du Capitole sous la direction de Tugan Sokhiev.

         Elle poursuit parallèlement une riche activité de musique de chambre, notamment avec le pianiste David Bismuth , avec qui elle vient d’enregistrer une disque ” Mélodies Hébraïques “, paru aux Éditions de l’Institut Européen des Musiques Juives.

Sarah Iancu est professeur à l’Institut Supérieur Des Arts de Toulouse.