Nathan Mierdl

Nathan Mierdl, Jeune Talent

Violon

Né en 1998 à Francfort-sur-le-Main, Nathan MIERDL est un jeune violoniste qui mêle la fougue et la passion de la jeunesse avec la sagesse de la maturité. Son caractère s’affirme dès l’âge de cinq ans lorsqu’il choisit d’étudier le violon plutôt que le piano comme ses parents le lui proposent. Il en commence l’apprentissage à l’école Rhythmix de Francfort où il apprend déjà la musique depuis sa toute petite enfance dans un cadre très ludique. Il entre ensuite au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon dont le cursus le mène vers la classe de Christophe POIGET à Boulogne-Billancourt. Il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2013 dans la classe de Roland DAUGAREIL. Il y obtient son Master de concertiste en 2018. 

Jeune homme simple et convivial, gai mais réfléchi, Nathan MIERDL nous touche par le naturel et l’authenticité de son jeu, mais aussi par sa profonde musicalité et sa virtuosité attachante. Pleines de finesse et de spontanéité, ses interprétations sont conduites par un instinct musical inné et un besoin impérieux de communiquer ses émotions à travers la musique. Le jeune artiste capte son auditoire par la profondeur de son jeu pour le plonger au cœur de la musique. Pour lui, son art n’a de sens que partagé, avec le public ou avec d’autres musiciens.

C’est dans cet esprit qu’il créa en 2015 le quatuor Gaïa composé aujourd’hui de Clément Berlioz, Antoine Berlioz et Laura Castégnaro. Ensemble, ils se produisent régulièrement à Paris et en province à divers festivals comme Evian ou Les Arcs, lors desquels ils explorent des répertoires variés qui s’étendent du baroque à des compositeurs contemporains tels que Thierry Escaïch.

Ses expériences d’académicien auprès de l’Académie de l’Orchestre philharmonique de Radio France et de l’Orchestre de Paris pendant ces études, lui ont permis de décrocher un poste de violoniste tutti à l’Orchestre National de France à l’âge de 19 ans. En novembre 2018, il intègre l’Orchestre Philharmonique de Radio France en tant que premier violon co-soliste. 

Nathan est aussi un soliste en devenir. Par le passé, des prix internationaux comme le premier prix du concours international Louis Spohr de Weimar en 2013, le deuxième prix du concours international de violon de Mirecourt en 2014, le prix spécial de la meilleure interprétation d’une sonate romantique au concours international Rodolfo Lipizer 2015 en Italie, ou encore le deuxième prix du concours international Ginette Neveu en Avignon lui ont permis de se produire régulièrement avec divers orchestres symphoniques. 

En 2018, il décroche pas moins de quatre prix au prestigieux Concours Menuhin, appelé aussi les Olympiades du violon, dont le Deuxième Prix Senior, le Prix des auditeurs Internet, le Prix de la pièce contemporaine composée pour le concours, et le prix Talent exceptionnel offert par Jonathan Moulds lui donnant accès à un violon Stradivarius de la haute époque pour une période de deux ans. 

Chacune de ses expériences a contribué à faire de lui un talent prometteur qu’on a déjà beaucoup de plaisir à écouter.